60% des sites e-commerces mettent de côté le droit de la consommation

Une vaste opération de contrôle menée sur le territoire européen révèle que 60% des sites e-commerce ne tiennent pas du tout compte des règles et du droit en termes de protection des consommateurs. Et plus particulièrement lorsque cela concerne la présentation des prix et les offres spéciales.

39% des plate-formes e-commerce gonflent leur prix

C’est une situation assez connue et habituelle pour les acheteurs en ligne : un prix alléchant est affiché, mais une fois le produit mis dans le panier, le moyen de paiement sélectionné, et l’adresse de livraison renseignée, le prix n’est plus le même à la toute dernière étape. Pourtant, la loi condamne ce genre de pratiques.

Après avoir passé 560 sites e-commerce en revue, les autorités nationales de protection des consommateurs ont bien relevé cette situation sur 39% des sites étudiés, soit un taux flagrant de 39%. Ces derniers n’affichaient pas les informations correctes liées au frais de livraisons supplémentaires, les modes de paiement, les surtaxes similaires, etc.

Cependant, le droit de l’Union Européenne sur la protection des consommateurs oblige les professionnels d’afficher avec le prix avec tous les frais supplémentaires compris dedans.

Seul 1 tiers des sites e-commerce traite le droit de rétractation entièrement

3% des sites contrôlés n’affichent pas d’informations concernant le droit de rétractation. Sur presque 60% des sites, ces derniers manquent à l’obligation d’afficher un lien aisément accessible vers la plateforme de règlement en ligne des litiges sans devoir aller en justice (RLL). Alors que cet élément est pourtant imposé dans le droit de l’UE.

En conclusion, la Commission européenne a annoncé que « les autorités de protection des consommateurs veilleront au plein respect des règles ». « Si nécessaire », comme l’indique le communiqué, ces dernières se réservent également le droit d’entamer des actions en justice envers les sites e-commerce ne tenant pas compte du droit de la consommation.