L’avenir du commerce électronique, ce sont les médias sociaux

Le lancement récent des Facebook Shops s’attaque à Amazon et Google en associant le commerce électronique à la plus grande plateforme de médias sociaux du monde. Le moment est idéal, car de nombreux consommateurs restent confinés chez eux pendant la pandémie et se tournent vers les sources numériques pour faire leurs achats et rester en contact. 

Pourquoi les médias sociaux et le commerce électronique sont si puissants ?

L’intégration du commerce électronique dans les médias sociaux est puissante en ce sens qu’elle permet aux clients de découvrir des marques grâce à un contenu social et de trouver des produits qu’ils ne chercheraient pas normalement sur une plateforme de commerce électronique.

Ce processus de « découverte par le contenu social » est important pour les petites marques de niche qui sont en plein essor mais qui n’ont pas forcément autant d’argent à dépenser en publicité sur une plateforme de commerce électronique. Le parcours client peut être plus long, mais il y a aussi plus de temps pour qu’une marque crée une expérience d’achat unique et pour que le client apprenne à connaître la marque, créant ainsi une fidélité à long terme.

L’élément social des plates-formes de médias sociaux permet également aux marques de créer plus facilement des campagnes interactives et partageables qui contribuent à ce que le lancement de nouveaux produits devienne viral. Par exemple, les rabais sur les achats groupés, les concours interactifs et même les jeux en ligne peuvent faire partie du processus de découverte.

Les médias sociaux et le commerce électronique en Asie

Jusqu’à présent, l’Asie a été le leader mondial dans le développement du commerce social. En fait, les plateformes de médias sociaux telles qu’Instagram représentent entre un tiers et la moitié de toutes les transactions de commerce électronique en Thaïlande. EMarketer estime que 11,6 % des ventes totales de commerce électronique de détail en Chine sont dues au commerce social.

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs mensuels actifs, WeChat a été la principale plateforme de commerce social. Les marques peuvent créer leurs propres mini-magasins de commerce électronique et stimuler le trafic par le biais de la publicité numérique, du marketing d’influence et d’autres campagnes de marketing créatives sur les médias sociaux.

Par exemple, Burberry s’est associé à un influenceur appelé Mr. Bags pour lancer une nouvelle collection de sacs à main de poche en édition limitée. Ce faisant, M. Bags créait un poste et intégrait la mini-boutique de Burberry. Cette combinaison comprend un lien qui mène directement à la page du produit, où les utilisateurs peuvent parcourir les détails de l’article et faire un achat avec WeChat Pay pour une expérience sans faille.

Ces campagnes WeChat sont devenues populaires auprès des marques de luxe qui cherchent à créer des campagnes plus personnalisées et uniques pour répondre à une clientèle plus haut de gamme. En bref, WeChat leur permet de créer une expérience client unique, difficile à reproduire sur un marché du commerce électronique plus large.