Le commerce électronique en Allemagne représentait 72,6 milliards d’euros en 2019

En Allemagne, le commerce électronique représentait 72,6 milliards d’euros en 2019. Cela représente une augmentation de 11,6 % par rapport à la situation de l’année précédente. La croissance du commerce de détail en ligne allemand est due au fait que les acheteurs commandent plusieurs fois par semaine et que le volume des commandes via les appareils mobiles augmente considérablement.

En Allemagne, un acheteur en ligne sur trois commande désormais des produits en ligne plusieurs fois par semaine. Et aujourd’hui, une commande sur trois est passée à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette. Il y a cinq ans, la part des mobiles n’était que de 20 %, comme le montrent les données de la Bundesverband E-commerce und Versandhandel (Bevh).

Le commerce électronique allemand est sur la voie rapide

Selon son président, Gero Furchheim, le commerce électronique en Allemagne est sur la voie rapide. « Le commerce électronique est de plus en plus efficace et les détaillants sont bien équipés pour poursuivre leur croissance. L’augmentation de la satisfaction des clients au cours d’une nouvelle année de croissance l’a montré de façon impressionnante ».

94,5% des consommateurs allemands satisfaits des achats en ligne

Avec ce dernier, il répond au fait que 94,5 % des consommateurs ont déclaré être satisfaits ou très satisfaits de leur expérience d’achat en ligne, alors que ce chiffre était de 93,9 % il y a un an.

47 % des ventes en ligne sur les places de marché

Actuellement, 47 % des ventes en ligne ont lieu sur les places de marché, 35 % sur les sites web des fournisseurs multicanaux et 15 % sur ceux des joueurs en ligne uniquement.

80 milliards d’euros en 2020

Bevh s’attend à une nouvelle croissance du commerce électronique allemand cette année. Selon ses prévisions, en raison de la faiblesse des perspectives économiques en 2020, avec 10 %, elle sera légèrement inférieure à celle de 2019. Néanmoins, on s’attend à ce que le commerce électronique en Allemagne représente 80 milliards d’euros à la fin de cette année.