Quibi est en train de fermer

Quibi, le service de streaming vidéo qui a fait sensation au CES 2020 avec sa fonction Turnstyle, est en train de fermer, selon des rapports distincts du Wall Street Journal et de The Information.

Une fermeture annoncée

Le Wall Street Journal rapporte que le co-fondateur de Quibi, Jeffrey Katzenberg, a appelé les investisseurs de la start-up mercredi pour leur dire qu’il prévoyait de fermer la plateforme. Ces dernières semaines, l’entreprise aurait engagé une société de restructuration pour la conseiller. La WSJ affirme que la firme a présenté ses recommandations au conseil d’administration de Quibi cette semaine. L’une de ses suggestions était que la start-up mette fin à ses activités. La décision d’impliquer une entreprise restrictive est intervenue après que la startup aurait tenté de trouver un acheteur pour son activité en difficulté. Nous avons demandé à Quibi de nous faire part de ses commentaires, et nous mettrons à jour cet article dès que nous aurons des nouvelles de la société.

Des difficultés qui n’ont pas été surmontées

Avant les deux rapports d’aujourd’hui, il était clair que Quibi était en difficulté. En août, la société a réduit le coût de son abonnement en Australie et en Nouvelle-Zélande et a commencé à offrir un abonnement gratuit dans ces deux pays. Elle a également essayé d’autres mesures pour attirer les abonnés, comme la diffusion en streaming de ses originaux sur YouTube. Il est difficile de dire si l’une de ces mesures a été efficace, mais il est clair que l’accent mis par Quibi sur le streaming mobile en version courte ne l’a pas aidé lorsque la pandémie de coronavirus a frappé. Le fait que Quibi ait tardé à permettre aux gens de visionner ses contenus sur les écrans de télévision n’a pas aidé non plus.

Quels que soient les facteurs qui ont finalement conduit Quibi là où elle se trouve aujourd’hui, le démarrage sera considéré comme l’un des principaux faux pas de l’histoire technologique récente. Katzenberg a levé environ 1,75 milliard de dollars en capital de démarrage pour lancer Quibi et a convaincu des sociétés de premier plan comme Pepsi et Walmart de faire de la publicité sur la plate-forme.

Source : YahooFinance.com